Réflexions sur la Simplicité Volontaire et la Décroissance - Le site de Philippe Lahille

Pourquoi la simplicité volontaire ?

Ils sont de plus en plus nombreux à choisir la voie de la simplicité volontaire. Qui sont-ils ? Pourquoi s'engagent-ils dans cette démarche ? A quel parti adhèrent-ils, sous quelle bannière défilent-ils, où se trouve leur gourou ?

Les reportages fleurissent dans les médias, on parle de "décroissance", de retour à l'autarcie ou aux années hippies, de conséquences à cette crise économique précipitant des milliers de malheureux dans la précarité... On mélange un peu tout, tant ce mouvement est inattendu, insaisissable, protéiforme et non fédéré.

S'il fallait en découvrir les origines, il faudrait remonter non pas dans les années 90 au Québec avec Serge Mongeau, non pas dans les années 70, ni même au dix-neuvième siècle avec Henry-David Thoreau, mais jusqu'aux philosophes grecs de l'Antiquité ! Ils ne subissaient pourtant pas les tentations de notre société de publicité et d'hyperconsommation ! Mais ils avaient déjà compris que la sobriété ne mène pas à la morosité, bien au contraire, mais à un mieux-être, à une meilleure connaissance de soi, à plus de plénitude.

Car la nature a horreur du vide. Si donc vous vous désencombrez du superflu, vous créez enfin de l'espace pour l'essentiel. Vous allez donner la préférence à l'ÊTRE plutôt qu'à l'AVOIR, au DEVENIR plutôt qu'au PARAÎTRE, à la FRUGALITE plutôt qu'au GASPILLAGE.

Bienvenue dans ce modeste site, en espérant contribuer au passionnant débat d'idées qui s'instaure autour de la Simplicité Volontaire et de la Décroissance !

Philippe Lahille



 


  Les nouveaux articles en ligne :  

 

Grandir à la campagne

Un enfant qui nait et grandit à la campagne (mieux encore, dans une ferme) acquiert sur tous les plans, physique, psychologique et spirituel, immensément plus de bagage qu'un enfant "hors sol". Il a sous les yeux, du matin au soir, le Grand Livre de la Vie ouvert devant lui. Il s'y plonge en permanence comme on boit à la source.
Alors qu'on doit tout enseigner aux autres enfants, lui s'instruit à son insu, en observant, en vivant, en ressentant, en expérimentant. Cette leçon de la vie s'inscrira au plus profond de son être pour toute sa vie.
Lire la suite

Les colonisateurs colonisés ? Une pirouette de l’Histoire

Les grandes puissances occidentales, depuis les premiers explorateurs jusqu’aux années 1960 ont colonisé le Monde (ou presque). À part quelques rares pays comme la Thaïlande, l’Ethiopie ou la Chine, qui ne l’ont jamais été, ou sporadiquement, une poignée de pays s’était partagé la presque totalité du Monde, créant ainsi d’immenses empires.
Lire la suite

La démographie : un suicide collectif

Je découvre l’existence d’un organisme, l’UICM, Union internationale pour la conservation de la nature, dont le comité français travaille en partenariat avec 2 ministères, 13 organismes publics, 41 organisations non gouvernementales et plus de 250 experts. Parmi leurs priorités, la lutte contre les espèces invasives. Pour protéger les espèces en voie de disparition, il faut lutter contre d’autres dites invasives, ceci afin de préserver la biodiversité. Mais, parmi les espèces invasives, pas un mot sur la plus problématique : l’Homo Sapiens. Voilà le sujet du jour : la démographie galopante de l’espèce humaine.
Lire la suite
 

Le vrai et seul indice : la joie de vivre

Afin de légitimer notre modèle de démocratie et d’économie libérale, nous avons l’habitude en Occident de caricaturer les autres modèles de société existant de par le Monde, de peur qu’ils ne remettent en question le nôtre.
On mesure donc le degré d’évolution, de civilisation et de progrès de chacun des pays au moyen de baromètres tels que PNB, PIB, salaire mensuel moyen en dollar, temps de travail pour acheter un Big Mac au MacDo...
Mais tous ces chiffres ont leurs limites.
Lire la suite
 

Démocratie ou oligarchie ? Ces politiques qui nous volent le pouvoir…

Nous ne cessons tous de répéter que nous sommes en démocratie. Politiques, médias, femmes et hommes de la rue, tout le monde le scande à qui mieux mieux : nos pays européens, occidentaux, sont des démocraties. La preuve irréfutable : nous votons. On a donc associé le mot démocratie à celui d’élection. Et ce, depuis plus de deux siècles. C’est malheureusement oublier ce que signifie « démocratie » : le pouvoir exercé par le peuple.
Le peuple exerce t-il le pouvoir ? Bien sûr que non.
Lire la suite

Faut-il rechercher l’autarcie ou le modèle « Marinaleda » ?

Les décroissants les plus motivés se fixent souvent comme objectif d’atteindre la quasi autarcie. Est-ce un mythe, un leurre, une quête vaine ?
J’ai déjà, en préambule, parlé de quasi autarcie. L’autarcie complète n’existe plus depuis bien longtemps et la poursuivre équivaudrait à un retour à la préhistoire. Qu’appelons-nous autarcie ? Autarcie individuelle, du clan familial, de la tribu ? Il convient de préciser.
Lire la suite

La simplicité volontaire et le couple

S’impliquer dans une démarche de simplicité volontaire occasionne inéluctablement des changements de comportement, d’habitudes, de gestion du temps ou de l’espace (désencombrement, consommation maîtrisée, nouveaux réflexes écologiques, éducatifs, etc.). Si vous vivez en couple, cette démarche peut être idéalement partagée et elle n’en sera que plus stimulante, l’émulation aidant. Mais elle peut être aussi la volonté d’un seul.
Lire la suite
 

Les multiples bienfaits du jardin et du potager

Lorsque l’on a la chance d’avoir un jardin, et mieux encore, d’en consacrer une partie au potager, les bienfaits que nous pouvons en retirer sont beaucoup plus larges qu’il n’y paraît. On retient en premier lieu l’avantage de pouvoir consommer des légumes ou fruits de qualité bio, savoureux et en saison. Mais ce n’est là qu’un des nombreux bénéfices que je voudrais tenter de lister, au risque d’en oublier.
Lire la suite

"Il faut sauver la Planète !"

Combien de fois avons-nous entendu cette expression ! Dans des magazines, des documentaires sur l'écologie, dans la bouche de militants de Greenpeace, aux journaux télévisés dès qu'une catastrophe écologique survient...
Il faut sauver quoi, la Planète ? En êtes-vous si sûr ?
Lire la suite

Retour à la terre ?

Le moins que l’on puisse dire est que la crise actuelle, dont le pronostic s’aggrave de jour en jour, occasionnera de nombreux troubles et des répercutions plutôt douloureuses sur notre quotidien. Je ne cesse de dire que la pénurie résultant du pillage de toutes les ressources naturelles associée (et consécutive) à l’augmentation effrénée de la population mène à une impasse. Nous y voilà. Le grand chambardement est pour demain matin.
(...)
Retour à la terre ? Je pense que oui, en toute logique. La richesse, demain, sera entre les mains de ceux qui possèdent de la terre et de l’eau, et de l’huile de coude pour la travailler.
Lire la suite
 

Vos enfants et la simplicité volontaire

La simplicité volontaire est un choix personnel de vie que vous avez certainement adopté après une mûre réflexion, à la suite d’une démarche écologique ou philosophique, et/ou en réaction aux dérives consommatoires de notre société.
Il en va différemment de vos enfants qui n’ont pas ce recul et tombent plus facilement dans les pièges qui leurs sont tendus pour les formater à devenir de futurs consommateurs boulimiques.
Lire la suite

Les 10 conseils pour débuter

Aujourd’hui, de nombreuses personnes sont convaincues de la nécessité de s’engager sur la voie de la simplicité volontaire. Mais elles ne savent pas toujours par où commencer, s’il y a des étapes privilégiées pour débuter dans cette démarche.
J’ai essayé de dégager ici 10 conseils qui me paraissent fondamentaux.
Lire la suite

Economie immorale ?

Nous vivons dans un monde policé où toutes les règles du bien vivre en société sont rigoureusement codifiées. Ces règles sont en grande partie issues d'une morale religieuse plurimillénaire (dix commandements et autres grands classiques...). Elles ont été formalisées ces derniers siècles par un arsenal de lois régissant dans les moindres détails notre quotidien.
Pourtant, un pan entier de notre société échappe totalement à ces règles : il s’agit de notre système économique dit « libéral ».
Lire la suite
 


 
 

Note : tous les articles de ce site (sauf mention contraire) sont rédigés par Philippe Lahille et ne peuvent être reproduits sans autorisation de l'auteur.
 




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement