Réflexions sur la Simplicité Volontaire et la Décroissance - Le site de Philippe Lahille

Vos enfants et la simplicité volontaire


La simplicité volontaire est un choix personnel de vie que vous avez certainement adopté après une mûre réflexion, à la suite d’une démarche écologique ou philosophique, et/ou en réaction aux dérives consommatoires de notre société.

Il en va différemment de vos enfants qui n’ont pas ce recul et tombent plus facilement dans les pièges qui leurs sont tendus pour les formater à devenir de futurs consommateurs boulimiques.

Bien des parents pratiquant la SV sont confrontés à un vrai dilemme et voient se creuser un fossé d’incompréhension entre leurs enfants et eux. Certains tenteront d’imposer de force leurs convictions en matière de sobriété, d’autres renonceront devant cette « mission impossible ».

Existe-t-il une troisième voie ? Je le crois…

Tout d’abord, soyez convaincu que, quoi qu’il y paraisse, vous demeurez le modèle éducatif de référence pour vos enfants. Même s’ils semblent accorder beaucoup plus d’intérêt aux opinions des camarades de leur âge. La simplicité volontaire telle que vous la mettez en pratique peut leur paraître totalement anachronique avec le monde contemporain. Pourtant, s’ils sentent que ce mode de vie, si saugrenu soit-il, est source d’épanouissement et de joie de vivre au quotidien, le modèle commence alors à devenir convainquant. Et la joie étant communicative, ils vont se sentir bien au sein de cette famille, marginale sans doute, mais tellement enthousiaste et pétillante ! C’est tout simplement convaincre par l’exemple.

Apprenez à vos enfants la réflexion. Au lieu de leur asséner vos vérités (si justes soient-elles), procédez par interrogations. Vous stimulerez ainsi leur raisonnement et éviterez les raccourcis et idées toutes faites, sources de préjugés. Plus ils penseront par eux-mêmes et mieux ils seront armés pour faire à l’avenir les bons choix. Justifiez vos décisions. Si vous avez choisi une vie sobre, c’est que des raisons tout à fait pertinentes vous y ont incité. Pourquoi vos enfants ne pourraient-ils pas les comprendre ?

Les adolescents aiment se confronter à leurs parents. Voilà une occasion idéale de débattre avec eux de biens des sujets, et notamment de la SV. Ils sont à cet âge où ils remettent tout en question. Et si vous leur faisiez habilement partager votre propre remise en question ? La contradiction devient alors un jeu. Il ne faut pas leur opposer un silence indifférent ou une fin de non-recevoir. Profitez-en pour débattre avec eux, apprenez-leur à argumenter pour étayer leurs thèses, amenez-les ainsi sur votre propre terrain puis enseignez-leur progressivement la nuance, l’analyse, la critique constructive et toutes ces valeurs qui feront d’eux des adultes responsables et libres penseurs.

Car là est la clé. Soit ils se laissent happer par le miroir aux alouettes de la mode et du futile, soit vous leur donnez les outils intellectuels pour qu’ils soient capables, devant leurs amis, d’adopter un comportement à contre-courant, de défendre des idées différentes, bref, de devenir des leaders et non des moutons de panurge.







 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement